Boisseau & Westermeyer, Jouer à être humain

À paraître : Juillet 2021

Jouer à être humain.
Entre IA, vie animale et végétale : une expérimentation artistique et philosophique.

Une publication, au format numérique, qui résulte d’une collaboration entre deux artistes, le duo Boisseau & Westermeyer et le philosophe David Zerbib.

Deux films de Sylvie Boisseau & Frank Westermeyer :

Der Freie Mensch – mit KI (L’homme libre – avec IA)
Allemagne / Suisse
4k video, 7 min 43, 2019

f zwischen den Stufen des Organischen
(f entre les degrés de l’organique)
Allemagne / Suisse
4k video, 20 min 40, 2021

Et un texte de David Zerbib :

L’humain entre chien, robot et nénuphar. Anthropologie philosophique et esthétique du cas ƒ

Le point de départ de ce projet de recherche est le croisement d’une méthode artistique faisant appel à un agent expérimental, ƒ, qui fait circuler l’attention et active des situations, et l’œuvre du philosophe Helmuth Plessner (1892-1985) qui envisage une définition de l’humain à partir de sa dimension organique et spatiale. Entre vidéo et philosophie, une question émerge : face aux défis anthropologiques contemporains, à partir de quel rapport au vivant l’humain peut-il être redéfini ?

Publication réalisée dans le cadre du projet de recherche Plessner transposé. Entre anthropologie philosophique et vidéo : l’acteur « excentré » qui a bénéficié du soutien financier du fonds stratégique de la recherche HES-SO.

Une coédition HEAD – Genève et Naima Berlin

Éditrices : Manon Piel et Agathe Lacroix
Design Graphique : Studio Formula

ISBN: 978-2-37440-140-9
Sortie : version française été 2021
à venir : version anglaise et allemande, automne 2021