La céramique : épreuve du feu et transmutation des états de la matière

Si la céramique utilitaire a pu accompagner des modes de vie, la céramique associée à des rituels a suscité des passions (divination chamanique, dépôt funéraire, recherche de la porcelaine, cérémonie du thé…) qui reposent en partie sur cette quête du sublime pris dans son sens premier — qui se transforme en gaz — comme dans son sens abstrait — qui atteint une excellence sensorielle et spirituelle.
Ce passage du feu ne rejouerait-il pas l’histoire des origines ? La physique ne serait-elle pas en train de reprendre en charge la métaphysique ? La théorisation a besoin de phases de représentation que l’astronomie vérifie par des représentations mathématiques avant de produire de nouvelles anticipations. Ne pourrions-nous pas considérer que ces céramiques seraient à une bien moindre mesure ou peut-être à une échelle humaine, des représentations poétiques, artistiques de ces états de matière ?
Après une période d’entretiens en 2016 pour en définir l’orientation, ce colloque transdisciplinaire organisé les 21 et 22 novembre 2017 rassemblera des chimistes, des historiens de l’art et bien sûr des artistes — sculpteurs et céramistes contemporains — qui se confrontent à cette approche où le sens est consubstantiel à la technique et à la genèse de la forme.

Colloque sous la direction de Ghislaine VAPPEREAU
Amiens, Logis du Roy, 21 et 22 novembre 2017

Intervenants : Ghislaine VAPPEREAU, Élisabeth PIOT, Hélène NATY, Olivier DARGAUD, Bernard DEJONGHE, Joan SERRA, Philippe COLOMBAN, Jacques KAUFMANN, Jean CARTIER, Sylvain PINTA, Lorenzo VINCIGUERRA, Anne VERDIER, Philippe GODDERIDGE, Coralie COURBET, Jean GIREL

Publication sous la direction de Ghislaine VAPPEREAU et Élisabeth PIOT

Télécharger epub (127 mo)

Feuilleter en ligne Readium Viewer

Format PDF pdf (56 mo)