Sous la direction de Patrick Nardin et Soko Phay

Le Paysage après coup

24,00  TTC

Se confronter à un paysage-catastrophe, c’est interroger notre relation à l’histoire et à la mémoire des lieux à l’épreuve des guerres et des massacres : comment un paysage d’après conflit peut-il offrir une visibilité à l’histoire ? Si la nature est elle-même meurtrie par un passé violent, comment témoigner de l’après coup des paysages ? Que reste-t-il de ces traces mémorielles dans notre présent politique ? Cet ouvrage rassemble des œuvres et des contributions scientifiques issues de colloques, d’expositions et d’ateliers-laboratoires, qui se sont tenus en France et au Cambodge. Artistes et théoriciens partagent ici leurs réflexions sur la représentation du paysage à travers l’esthétique, la littérature, l’histoire, l’anthropologie et la science politique. Leurs « paysages » établissent ainsi une cartographie de la mémoire où ce qui compte tient autant à ce que l’on voit qu’à ce qui se dissimule ou qui a disparu, volontairement effacé ou laminé par le temps. Le livre invite à « écouter » le paysage, à être attentif à ses forces invisibles, à ne pas seulement le considérer comme une image lointaine, mais à pénétrer ses couches mémorielles, à travers lesquelles se dessine un passé qui ne cesse de nous hanter.

Textes de : Roberto Barbanti, Annette Becker, Mirna Boyadjian, Arno Gisinger, Luba Jurgenson, Fabienne Luco, Maira Mora, Assumpta Mugiraneza, Patrick Nardin, Soko Phay, Anne-Laure Porée, Khatharya Um.
Français
160 illustrations couleur
284 pages
17 x 24 cm (Relié)
ISBN 978-2-37440-171-3
Ouvrage publié avec le concours de I’Université Paris 8 (Laboratoire Arts des images et art contemporain) et de l’École universitaire de recherche ArTeC.