Nicolas Schöffer, La ville cybernétique

« Le rôle de l'artiste n'est plus de créer une oeuvre, mais de créer la création. » C'est sur cet exergue que s'ouvre La ville cybernétique.
Après Le spatiodynamisme qui invitait déjà le lecteur à imaginer la cité comme une sculpture spatiodynamique, Nicolas Schöffer poursuit dans ce livre ses recherches et l'exposé de ses principes pour révolutionner la ville, bâtir les conditions de la véritable libération de l'homme et permettre à la société de ne plus subir son destin mais de le créer.

Document réservé aux abonnés, connectez-vous ou abonnez-vous, sans engagement, résiliez en ligne quand vous voulez.