Nicolas Schöffer, Le spatiodynamisme

« Le spatiodynamisme n’est pas un vain mot, ni un néologisme barbare, ni une utopie, mais l’expression d’une aspiration sincère vers un équilibre, une synthèse ordonnée mais libre où tous les moyens de l’artiste créateur se déploieront pour la réalisation des conditions techniques et esthétiques d’un ordre social supérieur dans lequel l’homme pourra s’épanouir et aura la joie de vivre. » N. S.

Texte d’une conférence donnée le 19 juin 1954 à la Sorbonne, Le spatiodynamisme est le premier livre de Nicolas Schöffer. Il y expose ses principes pour la sculpture, l’architecture et la cité.

Photographie de couverture : Nína Tryggvadóttir

Ouvrage également disponible en librairie : LesLibraires.fr, Librairie Kléber, Kobo, iBooks

Document réservé aux abonnés.