Conférence : la céramique comme expérience

  • Mercredi 12 juin 2019, 18h30
  • Musée des arts décoratifs
  • 111 rue de Rivoli, Paris

« La Céramique comme expérience » est un livre numérique en trois volumes paru aux éditions Naima, en coédition avec l’École nationale supérieure d’art de Limoges et sous la direction de Michel Paysant. Il rassemble les travaux et objets réalisés dans le cadre du laboratoire de recherche de l’Ensa : le manifeste, les journées d’étude « Les arts du feu à l’heure actuelle » et le catalogue de l’exposition « L’Arbre de Darwin », montrée au Frac artothèque Limousin – Nouvelle-Aquitaine à la fin de 2018. Au fil de recherches alliant patrimoine et nouvelles technologies, trois années durant, des artistes, chercheurs, designers, restaurateurs-conservateurs, industriels et créateurs de fab labs ou de start-up ont pris part à une réflexion sur la céramique en lien avec la révolution numérique afin de créer des objets artistiques d’un type nouveau. Cette conférence sera l’occasion d’entendre les responsables du laboratoire de recherche « La Céramique comme expérience » et quelques-uns des principaux acteurs, auteurs et artistes ayant pris part à ces trois années de travail.

Intervenants : Frédéric Bernardaud, président du CA de l’Ensa Limoges, directeur marketing et création chez Bernardaud, Limoges ; Jeanne Gailhoustet, directrice de l’Ensa Limoges ; Michel Paysant, artiste, enseignant, responsable du laboratoire de recherche La Céramique comme expérience à l’Ensa Limoges ; Guy Meynard, artiste, enseignant à l’Ensa Limoges, responsable des créations Formes aux Porcelaines Raynaud, Limoges ; Arnaud Borde, artiste, technicien en charge de la création d’imprimantes numériques à l’Ensa Limoges ; Camille Reidt, artiste, résidente en post-diplôme La Céramique comme expérience à l’Ensa Limoges ; Julien Bézille, directeur des éditions Naima, Paris Magali Brénon, chargée d’édition pour l’Ensa Limoges.

L’annonce de la conférence sur le site du MAD

L’événement Facebook

Projection de SCUM Manifesto

SCUM MANIFESTO la vidéo de Delphine Seyrig et Carole Roussopoulos, lecture du pamphlet féministe de Valerie Solanas, a fait l’objet d’une publication reprenant l’intégralité de la vidéo restaurée par la BnF ici sur le site des éditions. Dans le cadre du festival  BNF, la vidéo sera projetée samedi 25 mai.

Toutes le programme du festival de la BnF ici sur le site de la BnF.

1968, Simon Morley, Jonathan Callan, Carolyn Thompson

Jusqu’au 8 mars, Simon Morley expose à Londres certains de ses travaux sur Mai 68 à Paris. Des Book Paintings reprennent les ouvrages de Herbert Marcuse, Frantz Fanon et autres auteurs qui ont marqué l’époque. D’autres peintures évoquent les graffitis et slogans qui ont couvert les murs de Paris durant la révolte étudiante.

Plus d’informations sur l’exposition et les artistes participants sur le site de la Emma Hill Eagle Gallery.

Delphine et Carole, Insoumuses

Comme un voyage au coeur du « féminisme enchanté » des années 1970, le film relate la rencontre entre la comédienne Delphine Seyrig et la vidéaste Carole Roussopoulos.

Derrière leurs combats radicaux, menés caméra vidéo au poing, surgit un ton à part empreint d’humour, d’insolence et d’intransigeance.

Un héritage précieux mis en image dans ce documentaire de Callisto Mc Nulty, petite-fille de Carole.

Le film a été sélectionné pour la 69e Berlinale.

Plus d’informations sur le site de la production

Plus d’informations sur le site de la Berlinale

SCUM Manifesto, livre numérique aux éditions Naima avec et sur la bande vidéo de Carole et Delphine